video

4 choses à savoir sur Ruth Negga, star montante irlando-éthiopienne

4 choses à savoir sur Ruth Negga, star montante irlando-éhtiopienne

Révélée dans « World War Z », elle sera à l’affiche du film dramatique « Loving » en 2017, découvrez 4 choses à savoir sur l’actrice Ruth Negga.

1 – Elle est née en Éthiopie

Ruth Negga est née en 1982 à Addis-Abeba en Éthiopie d’un père éthiopien et d’une mère irlandaise. A 4 ans, elle et sa famille partent s’installer à Limerick en Irlande, puis à Londres en 2006.

4 choses à savoir sur Ruth Negga
© Pinterest

2 – Elle a commencé au théâtre

Après avoir suivi des cours d’arts dramatiques au Centre Samuel Beckett du Trinity College en Irlande, Ruth Negga joue dans de nombreuses pièces de théâtres incontournables et prestigieuses de la discipline.

4 choses sur Ruth Negga
© Pinterest

Elle y interprète, entre autres ,la célèbre Ophélie de Hamlet et un rôle dans Phèdre au National Theatre de Londres. C’est lors d’une des représentations qu’elle se fait remarquer par le réalisateur Neil Jordan qui changera pour elle le scénario de Breakfast on Pluto (2005). Après quelques apparitions à la télévision (Misfits, Love Is the Drug, Marvel : les agents du S.H.I.E.L.D …), on la retrouve aujourd’hui dans le rôle de Tulip O’Hare de la série Preacher.

3 – Elle a été sélectionnée pour plusieurs prix de jeunes talents

Face à ses débuts prometteurs, Ruth Negga est sélectionnée en 2003 pour le prix du jeune premier aux Laurence Olivier Awards, puis en 2006 pour le prix de la meilleure jeune actrice irlandaise (Shooting Star).

4 – Elle est nommée aux prochains Golden Globes

Pour sa prestation dans le film Loving de Jeff Nichols, Ruth Negga est nommée aux prochains Golden Globes dans la catégorie meilleure actrice dans un film dramatique.

ruth negga dans loving aux cotés de joel edgerton
Joel Edgerton et Ruth Negga dans Loving © Mars Distribution

Loving retrace l’histoire vraie de Mildred et Richard Loving (Ruth Negga et Joel Edgerton), un couple mixte dans une Amérique rongée par la ségrégation raciale en 1958. Le couple vivant en Virginie est poursuivi en justice et condamné à une peine de prison. Fort de leur amour, Mildred et Richard Loving décident de porter l’affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu’à la Cour Suprême pour casser la décision de l’État de Virginie. Leur combat donnera lieu à l’arrêt « Loving v. Virginia », rendu le 12 juin 1967, invalidant toute loi interdisant les mariages interraciaux et symbolisant le droit de s’aimer pour tous, sans aucune distinction d’origine.

Loving a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2016.