video

4 choses à savoir sur la camerounaise Ruby : reine de l’humour 2.0

yvonne akono alias ruby

Révélée sur la Toile, Yvonne Akono, alias Ruby, est la nouvelle star montante de l’humour 2.0, à la camerounaise !

Yvonne Akono alias Ruby, s’est fait un nom sur Facebook et dans la web-série « Les Aventures Kamoises ». Elle est l’une des stars montantes de la toile. Découvrez 4 choses à savoir sur la relève de l’humour camerounais… au féminin.

1 – Avant Ruby il y a Yvonne, 25 ans

De son vrai nom Yvonne Akono, l’interprète du personnage Ruby est née à Zoétélé au sud du Cameroun. Son nom, elle le tient de la télénovela mexicaine, Rubi, diffusée au Cameroun dans les années 2000.

En 2006, la jeune femme s’installe avec sa famille dans un petit village près d’Orléans, dans le Loiret. Son intégration est difficile, mais Yvonne Akono ne baisse pas les bras et fait de ses mésaventures une force.

2 – Quand Yvonne devient Ruby

De retour en France après un voyage à New York en 2013, Yvonne croise la route de la réalisatrice Aicha Kamoise qui lui propose un rôle dans sa web-série Les Aventures Kamoises, connue et bien suivie par la communauté d’Afrique centrale installée en France.  Dès lors, Yvonne Akono devient Ruby l’emmerdeuse, personnage doué d’un esprit vif et hardi, à l’accent typique de Yaoundé.

3 – Révélation sur Facebook

Forte de cette expérience, Yvonne Akono se lance dans une série de petits sketchs tournés au smartphone ou à la tablette qu’elle diffuse sur Facebook. Avec Ruby, elle fait preuve d’autodérision et n’hésite pas à caricaturer les Camerounais à travers des situations du quotidien comme la rupture amoureuse, la plus connue à ce jour, mais aussi plus socio-politiques comme la corruption policière, ou culturelles.

Avec ses sketchs, Ruby séduit la toile et fédère une communauté fidèle.

4 – Une web-série made by Ruby

Pleine d’idée et de ressources, Ruby lance sa propre web-série, Colocation entre filles. Pour la première saison, le casting est uniquement composé de camerounaises. La web-série raconte le quotidien et les péripéties d’une colocation entre filles. Diffusée sur YouTube, elle rencontre un réel succès avec une moyenne d’environ 134 000 vues par épisode.

Pour la seconde saison, Ruby change radicalement le casting pour un côté plus cosmopolite afin de jouer sur les différentes cultures et communiquer sur le racisme et la tolérance mais toujours avec humour.

Pour sa troisième saison actuellement en préparation, Ruby a vu les choses en grand. Et pour satisfaire ses attentes, la jeune femme a lancé une campagne de financement participatif via la plateforme Ulule. La campagne est un succès et Ruby récolte la coquette somme de 11 000€ pour continuer la production.