article

Comment booster la pousse des cheveux crépus et frisés

stimuler la pousse cheveuc frisés et crépus

ITC vous présente quelques astuces et bonnes pratiques pour stimuler la pousse de vos cheveux crépus et frisés et les fortifier pour limiter la casse.

Souvent en manque d’hydratation, le cheveu crépu et/ou frisé est un cheveu fragile. Il se casse facilement, c’est pourquoi il nous donne l’impression de pousser plus lentement voire pas du tout.

La vitesse de pousse est également une histoire de génétique et il n’existe aucune solution miracle qui vous permettra d’avoir un afro majestueux en l’espace d’une nuit. Bien que ces quelques astuces vont vous aider à stimuler la pousse et à fortifier votre fibre capillaire, la pousse reste un travail de longue haleine où chaque geste à son importance.

Massez votre cuir chevelu quotidiennement

Masser son cuir chevelu quotidiennement à l’aide du bout des doigts trempés dans une huile végétale naturelle aide à la circulation sanguine. Vous pouvez utiliser de l’huile de coco, de ricin, en légère quantité, de l’huile de jojoba ou encore de l’huile de pépin de raisin très bonnes pour l’hydratation et la stimulation de la pousse.

Lors de votre shampoing, vous pouvez utiliser vos doigts mais également une brosse massante pour venir masser en profondeur et optimiser au maximum la circulation sanguine. Sans oublier que le massage du cuir chevelu procure une sensation des plus agréables qui  détend les esprits.

Purifiez votre cuir chevelu

Purifiez son cuir chevelu lors des lavages permet d’éviter que la fibre capillaire n’étouffe à cause de résidus de produits hydratants et coiffants qui s’accumulent à la racine. En purifiant son cuir chevelu, on lui permet de s’oxygéner, mais également d’éviter les pellicules.

Chouchoutez vos racines et coupez vos pointes

Les cheveux poussent par la racine ! Cela paraît évident, mais nous avons tendance à nous concentrer sur nos pointes alors que l’histoire de notre cheveu commence en haut. Vous pouvez chouchouter vos racines avec des huiles végétales naturelles lors de bains d’huile, mais également lors de votre routine de lavage.

Coupez vos pointes ! Mesdames, une pointe fourchue non coupée s’étend et fini par se casser. Certes couper vos pointes ne fera pas pousser vos cheveux plus vite, mais cela évitera une casse prématurée. Il faut mieux avoir des cheveux un peu plus courts en bonne santé que des cheveux longs, fourchus et fragiles.

Restez loin des appareils chauffant sauf pour les soins

La chaleur du sèche-cheveux ou encore celle du fer à lisser sont les ennemies de la fibre capillaire. De manière générale, il vaut mieux éviter tout ce qui transforme la nature de vos cheveux comme les colorations, les brushings etc.

En revanche, vous pouvez faire usage d’un bonnet chauffant ou d’un casque à vapeur pour permettre une meilleure pénétration des soins dans la fibre capillaire et dans le cuir chevelu. Cette technique est très souvent recommandée et utilisée par les coiffeurs et les spécialistes capillaires.

Faites de coiffures protectrices

Privilégier les coiffures protectrices pour prévenir vos cheveux des agressions extérieures. Le soir, protégez-les avec un foulard ou une taie d’oreiller en soie ou satin pour leur permettre de glisser sur le tissu et ainsi d’éviter de s’emmêler.

Par ailleurs évitez de porter des extensions et des coiffures trop serrées qui vont venir exercer une pression dès la racine et empêcher l’oxygénation de la fibre.

Démêlez vos cheveux aux doigts

Il est très important de démêler vos cheveux pour éviter les nœuds et la casse. Attention, ne démêlez jamais vos cheveux à sec ! Appliquez un soins démêlant, une huile ou un après-shampoing pour faciliter la glisse. Procédez au démêlage doucement avec vos doigts, mèche après mèche. Enfin, vous pouvez passer un peigne à dents larges ou une tangle teezer pour vérifier que votre chevelure est bien démêlée et retirer les nœuds récalcitrants. Retenez que la délicatesse est le mot d’ordre.

Des cheveux sains sur un corps sain

Les cheveux reflètent notre hygiène de vie. Si l’on observe un cheveu au microscope, on peut y voir nos périodes de stress, de déshydratation ou encore nos carences. C’est pourquoi il est important d’avoir une bonne alimentation riche en acides gras du type oméga -3 que le l’on retrouve dans le saumon et les avocats, mais également riche en fer et en protéines. Vos cheveux ne pourront que vous remercier.

Cependant, s’il vous semble avoir une carence quelconque, vous pouvez vous tourner vers des compléments alimentaires. Renseignez-vous auprès de votre médecin, car il ne faut pas en abuser, qui sera à même de vous orienter correctement.

De plus, il est très important de boire régulièrement et assez d’eau pour permettre à votre corps et à vos cheveux de s’hydrater de l’intérieur avant de recevoir des soins extérieurs.

Les gélules complémentaires (optionnel)

Il existe sur le marché de nombreux compléments alimentaires à prendre par cure de courte ou longue durée. Ces compléments alimentaires, sous forme de gélules, sont le plus souvent enrichis de biotine (vitamine B8 reconnue pour entretenir les cheveux et la peau), et d’ingrédients nécessaires à la synthèse de la kératine. Ils sont également composés de minéraux et autres vitamines qui participent à la beauté capillaire et cutanée.

Soyez patientes, douces et bienveillantes avec vos cheveux et vous verrez que vos efforts seront récompensés.