article

Le mannequin Halima Aden : une collection spéciale Ramadan pour The Modist

halima aden

Le mannequin voilé, Halima Haden, vient de collaborer avec la marque de luxe The Modist. Et dévoile une collection poétique conçue pour le Ramadan.

Premier mannequin voilé à avoir foulé les podiums de la fashion week de New York en février et mars derniers pour Yeezy, la marque de Kanye West, ou encore pour les labels italiens Max Mara et Alberta Ferretti à Milan, Halima Aden, 19 ans, a catapulté à elle seule l’industrie de la mode. Sous son impulsion, les défilés ont pris une tournure plus politique, du moins plus engagée pour une juste représentation de la société américaine. Et l’ex candidate à Miss Minnesota d’origine somalienne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Elle vient de s’associer à la marque de luxe en ligne, The Modist, le temps d’une collection capsule spécialement conçue pour le Ramadan.

Halima Aden rejoint ainsi le cercle des influenceuses musulmanes, aujourd’hui baptisées hijabistas ou mipsterz – contraction de muslim hipsters – qui sont parvenues à démocratiser le hijab dans les collections de prêt-à-porter haut de gamme. Tout en profitant d’un marché de la mode musulmane en plein essor. En janvier 2016, Dolce & Gabbana présentait sa première collection de hijabs et d’abayas, et pulvérisait les records de ventes et de likes sur les réseaux. Un marché qui ne connaît pas la crise. Les dépenses de la communauté musulmane en mode et en chaussures étant estimées à près de 500 milliards de dollars en 2019, selon le rapport du Global Islamic Economy.

La collection imaginée par Halima Aden surfe sur la mouvance en faisant la part belle au caftan brodé, vêtement traditionnel porté à l’occasion du Ramadan, qui se tiendra cette année aux alentours du 27 mai.

Baptisée « Dream Girls », la campagne vidéo distille un vent de douceur, de poésie et de romantisme. Halima Aden est entourée des mannequins Cayley King et Diana Silvers. Trois jeunes femmes en fleurs toutes de pastels, d’imprimés floraux, de rose poudré et d’argent métallique vêtues. Plongées dans un cadre bucolique, les volutes de tissus dansent avec les pétales qui jonchent le tapis d’herbe fraîche… Bref, une collection qui fleure bon le printemps.

alima aden

 

halima aden halima aden halima aden hamlima aden halima aden halima aden halima aden

Découvrir la vidéo de la campagne The Dream Girls avec Halima Aden sur le site The Modist.