video

Cheveux crépus : 8 conseils pour limiter la casse

conseils casse cheveux crépus

Gestes trop brusques, hydratation trop faible et mauvaises habitudes, découvrez 8 conseils pour limiter la casse des cheveux crépus.

Parfois, le cheveu crépu peut donner l’impression de ne pas pousser, ce qui peut se révéler très frustrant surtout après ou pendant un retour au naturel. Dans la plupart des cas, il s’agit simplement d’un problème de casse, qui peut être résolu en quelques gestes et habitudes simples à prendre.

Adoptez des gestes doux

Les cheveux crépus sont des cheveux fragiles à manipuler avec précaution et douceur. Que ce soit pendant le shampoing, les soins, les coiffures ou le démêlage, il faut adopter des gestes doux et ne pas forcer lorsque la brosse ou le peigne ne passent pas. Il faut s’armer de patience pour venir à bout des nœuds et le faire régulièrement.

Lors du coiffage, évitez de tirer sur vos racines ou de trop serrer vos tresses pour ne pas abîmer ni vos pointes, ni vos longueurs.

Protégez vos cheveux la nuit

Avec le frottement de l’oreiller, le cheveu se fragilise davantage car il accroche sur les tissus similaires au coton. La nuit, protégez vos longueurs avec un bonnet ou une taie en satin ou en soie. Ainsi, la fibre capillaire glissera dessus toute la nuit.

bonnet doublé en satin
© Pinterest

De plus, cette matière n’absorbe pas l’humidité et l’hydratation de vos cheveux contrairement au coton. Votre cheveu sera donc moins sec au réveil.

Coupez vos pointes et protégez vos longueurs

N’ayez pas peur de couper vos pointes lorsqu’elles sont abîmées. Les garder en l’état entraînera, au fil du temps, des fourches qui fragiliseront vos longueurs.

Pour éviter les fourches, veillez aussi à protéger correctement vos cheveux – des pointes à la racine – des agressions extérieures comme le soleil, la pollution, le vent, le chlore ou encore l’eau de mer. N’oubliez pas de changer régulièrement de routine capillaire en l’adaptant à la saison et/ou au climat dans lequel vous vous trouvez.

Ne lavez pas vos cheveux trop souvent

Le cheveu crépu est un cheveu plus sec car le sébum met plus de temps à le recouvrir de la racine aux pointes, contrairement à un cheveux lisse. C’est pourquoi, il est important de ne pas les laver trop fréquemment. Cela dessèche totalement la fibre et les longueurs qui n’auront pas eu le temps de profiter du sébum.

Espacez vos shampoings d’au moins deux semaines et alternez avec des co-wash. Vous pouvez vous tourner vers des crèmes lavantes ou tout simplement un après-shampoing hydratant. Cela va permettre de débarrasser les racines des résidus de produits qui pourraient l’étouffer et mener progressivement à une alopécie. Côté longueurs, cette technique permet de préserver un peu de sébum et d’ajouter de l’hydratation sans décaper, et ainsi limiter la casse. Au moment du séchage, préférez une serviette microfibre ou un t-shirt.

Scellez l’hydratation

Lors de vos soins, ne négligez pas l’hydratation qui doit aller de la racine aux pointes ! Pour garder l’hydratation dans la fibre capillaire, il faut venir la sceller avec une huile ou un beurre.

Vous pouvez suivre le procédé de la LOC Method (Liquid, Oil, Cream) ou tout simplement venir hydrater la fibre capillaire avec un lait hydratant puis une huile végétale naturelle comme celle d’avocat ou de coco. Attention toutefois à ne pas surcharger et étouffer la fibre capillaire, il faut trouver le bon dosage entre l’agent aqueux et l’agent gras.

Une fois par mois, réalisez un shampoing ou masque protéiné pour nourrir la fibre en profondeur. En abuser aurait un effet inverse.

Alternez les coiffures

Ne portez pas tout le temps et longtemps la même coiffure. Alternez entre coiffures protectrices, afro libre et tresses pour permettre à votre cheveu de respirer et de ne pas rester bloqué dans une position. Cela pourrait le fragiliser et mener à la casse des longueurs.

Évitez les appareils chauffants

Sèche-cheveux, fer à lisser, fer à boucler, brosse chauffante… Tous ces outils coiffants sont à éviter. Ils chauffent, voire brûlent la fibre capillaire si l’on ne s’en sert pas correctement. Un cheveu brûlé est un cheveu qui casse ! À la place, tournez-vous vers des bigoudis à froid comme les Flexi Rods ou les Curlformers.

flexi rods
© Pinterest

En cas d’utilisation d’outils chauffants, n’hésitez pas à suivre par la suite une routine protéinée et hydratante en profondeur.

Analyser et changez votre alimentation

L’alimentation est la base d’un corps sain et donc d’un cheveu sain. Privilégiez des « bons » gras comme les Omega-3, 6 et 9 que l’on retrouve principalement dans le poisson et les légumes verts, mais également les vitamines. Ne faites pas l’impasse sur l’hydratation du corps au quotidien en buvant au moins un litre et demi d’eau par jour.

Enfin, évitez de suivre des régimes trop stricts car les cheveux et les ongles en sont les premiers pénalisés. En effet, certains régimes suppriment des éléments essentiels au bon fonctionnement et à la bonne nutrition du corps. Il faut manger équilibré et à sa faim sans faire d’excès, mais en s’octroyant tout de même de petits plaisirs de temps en temps.