diaporama

4 choses à savoir sur Dadi, photographe ivoirien autodidacte

A 23 ans, Dadi a développé sa propre identité photographique. Découvrez 4 choses à savoir sur lui !

Dadi capture des photos délicates et pleines de vie, qu’il publie sur son compte Instagram, « Nuits Balnéaires ». Qui est ce jeune homme ?

Il porte le prénom de son grand père

Le jeune homme s’appelle en réalité Kouamé Aka Aboubakhr Thierry. En Côte d’Ivoire, il est fréquent de donner le nom d’un grand-parent au nouveau-né. Alors dès son plus jeune âge, sa mère l’a surnommé Dadi comme « daddy », papa en anglais. Aujourd’hui, tout le monde l’appelle ainsi.

Us .

A post shared by _________________dadi (@nuits_balneaires) on

Il aime les couleurs

Elles sont au cœur de son esthétique. Elles sont dans le coucher de soleil qu’il regarde tôt le matin, dans la nature qui l’entoure et partout dans son quartier, le Plateau (à Abidjan).

Il est continuellement inspiré par Abidjan

Dadi aime profondément cette ville ivoirienne et cela se voit dans son travail ! Il cherche à montrer sa beauté, sa diversité et son ambiance à travers de nombreux clichés de paysages mais aussi de visages. Il a d’ailleurs collaboré avec la talentueuse Laetitia Ky. Dans une interview donnée au site OkayAfrica, il déclare que Nuits Balnéaires s’intéresse à Abidjan car la ville est située sur la lagune. « Je décrirais Nuits Balnéaires comme une côtière. C’est l’atmosphère de la côte ouest africaine, du golfe de Guinée, des plages de Bassam, Assinie, Sao Tome et Principe. […] C’est un monde qui me fascine. »

Il aime aussi Abidjan pour sa jeunesse, qui ne suit pas la mode et suit ses propres règles comme à Berlin et New York, deux villes qu’il aimerait visiter.

Abidjan .

A post shared by _________________dadi (@nuits_balneaires) on

Il est autodidacte

Dadi a commencé la photographie il y a 4 ans, lorsque sa mère est revenue d’un voyage avec un petit appareil photo. A ce moment-là,  il n’avait pas idée de son potentiel ni de toutes les possibilités artistiques qui s’offriraient à lui. Créatif et curieux, il a commencé par capturer ses amis, des objets, puis la nature et les paysages.

Il avait déjà une attirance pour le beau et l’art, et a découvert qu’il aimait plus que tout photographier des émotions, des visages. Aujourd’hui Dadi s’est mis à la photographie de mode et essaye de montrer de manière artistique la relation existante entre le mannequin et son vêtement.