video

Les 10 temps forts afro qui vont marquer la rentrée 2017

rentrée 2017

Tour d’horizon des rendez-vous culture et lifestyle à ne pas manquer en cette rentrée 2017.

Littérature, art, cinéma, sortie discographique, agenda culturel, événements lifestyle, Into The Chic vous livre ses coups de cœur de la rentrée 2017 à découvrir à Paris comme à Abidjan, en passant par Lagos.

Deux livres : une rentrée littéraire 2017 féminine

Paru le 17 août aux éditions Don Quichotte, le docu-fiction En compagnie des hommes traite de la thématique de l’Ebola, virus survenu en Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016, qui a menacé de mettre fin à l’humanité. Un roman aux allures de conte philosophique ancré dans une réalité tragique signé Véronique Tadjo, romancière, poète et auteure pour enfants ivoirienne. Un ouvrage coup de poing.

La fin de Mame Baby : un récit teinté de féminisme, et le tout premier roman de la Martiniquaise née à Fort-de-France et aujourd’hui basée à Paris, Gaël Octavia. Véritable couteau-suisse, cette jeune auteure issue du monde du théâtre, également vidéaste et peintre, raconte avec finesse, grâce et passion, l’art qu’ont les femmes de prendre soin les unes des autres, de se haïr et de s’aimer. Le roman paraîtra le 31 août aux éditions Gallimard.

Une fashion week… à Lagos !

S’il y a bien une fashion week africaine à ne pas manquer, c’est celle-là ! La fashion & design week de Lagos est l’un des rendez-vous mode les plus importants du continent qui réunit la crème des designers africains. Plateforme physique incontournable pour l’industrie de la mode locale visant à soutenir, développer et exporter la création du continent, l’événement a vu défiler, entre autres, Loza Maléombho, styliste ivoirienne très appréciée de Beyoncé, ou encore le tailleur nigérian Mai Atafo.

Un événement qui fait également fi des diktats de la mode en accueillant des mannequins dits « plus size » et un tremplin de taille pour les models africains. En témoigne la carrière de la Nigériane Mayowa Nicholas, petit poulain de l’édition 2016 et aujourd’hui visage reconnu à l’international qui aura l’honneur de fouler les podiums du prochain défilé de Victoria’s Secret. Rendez-vous du 25 au 28 octobre 2017 !

Deux films : une rom-com, un docu sur la place de la femme noire en France

La comédie musicale Laurent et Safi du réalisateur français Anton Vassil a vu le jour en 2009. Mais il aura fallu attendre 2015 pour que le film sorte sur grand écran à Abidjan, au Cinéma Majestic Ivoire et au Sococé. Six ans se sont écoulés depuis, ce qui explique certains éléments de décors datés (téléphones portables old school, répondeurs et costume-cravate vintage), mais grâce à son casting cinq étoiles, comprenant une belle brochette de comédiens et d’artistes maliens et ivoiriens, de l’hilarant Michel Gohou (Braquage à l’africaine) à la chanteuse Teeyah, en passant par Fantani Touré – disparue avant d’avoir pu visionner le film – sans oublier la tête d’affiche Tatiana Rojo (Le crocodile du Botswana, Dambé, la tête haute, et plus récemment La vie de château) dans le rôle de Safiatou, le long-métrage a immédiatement rencontré son public.

Pensé pour la diaspora, Laurent et Safi sera diffusé dans une seule et unique salle parisienne dès le 13 septembre, au cinéma Saint-Michel (5e, Paris). Au vu des difficultés de distributions que rencontre la production panafricaine, on soutient cette rom-com, certes légère et parfois manichéenne, narrant l’histoire impossible entre une Malienne de France vivant à Château Rouge et un CSP+ blanc issu des beaux quartiers, mais truffée d’éléments culturels et de punchlines bien sentis. Et rythmée par une bande-son témoignant de la diversité de la musique contemporaine africaine.

Mais aussi : le documentaire Ouvrir la voix de l’afro-féministe Amandine Gay, qui sortira finalement en salles le 11 octobre après des mois de bataille. Une série de portraits de 24 femmes afrodescendantes basées à Paris qui livrent tour à tour leur expérience en tant que femme noire dans la société française. Il y est notamment question d’intersectionnalité et des discriminations qui en découlent.

Une expo : Malick Sidibé à la Fondation Cartier

On ne présente plus l’œuvre du photographe Malick Sidibé ! Le portraitiste malien – décédé en avril 2016 – est de toutes les expositions hexagonales. Il était dernièrement présenté parmi une pléiade d’artistes africains à la Fondation Louis Vuitton, mais aussi lors de la 14e édition du Festival de La Gacilly qui se poursuit jusqu’au 30 septembre en Bretagne, pour ne citer que celles-ci. Bref, celui que l’on surnomme l’œil de Bamako est une figure incontournable de la scène artistique contemporaine.

La Fondation Cartier lui consacre une rétrospective, plus de 20 ans après avoir présenté une première exposition monographique (1995). Baptisée Mali Twist, l’exposition montrera pour la première fois un vaste ensemble de photographies vintage et de portraits d’une beauté intemporelle, retrouvés dans les archives de l’artiste, aux côtés d’œuvres iconiques. Soyez au rendez-vous à partir du 20 octobre (jusqu’en février).

Plusieurs festivals : du jazz à l’afro house

Rendez-vous incontournable parisien, le Festival Jazz à la Villette offrira du 31 août au 13 septembre une programmation pointue oscillant entre artistes issus de la scène jazz traditionnelle et dignes représentants du jazz hybride mâtiné de soul et d’électro, avec des artistes africains, américains et européens. Au menu, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara qui présentera son projet pensé avec la vocaliste franco-marocaine Hindi Zahra, la grande Angélique Kidjo et son hommage à Celia Cruz feat. Pedrito Martinez, les trublions de De La Soul, et tant d’autres.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Festival Jazz à la Villette

Rendez-vous également au Nyege Nyege festival à Jinja en Ouganda, tout jeune festival né en 2015. Au programme de cette 3e édition qui se tiendra du 1er au 3 septembre : du kuduro, du blues touareg, ou encore de l’afro house, des artistes ougandais comme DJ Kampire, Suzan Kerunen, DJ Rachel et consorts. Mais aussi la Camerounaise Reniss qui défendra son dernier album Tendon après le succès de son tube « La Sauce », la Kenyane Labdi accompagnée de son orutu, et tant d’autres !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Nyege Nyege festival

Une série : « White Famous » de Tom Kapinos et Jamie Foxx

Avis aux abonnés de la chaîne câblée américaine Showtime. La série White Famous (par les créateurs de Californication) débarque dès le 15 octobre sur le petit écran et s’annonce aussi tordante que mordante. Comment un acteur « africain-américain », pardon, un « Noir » peut-il percer, et qui plus est devenir une star, dans une industrie aussi impitoyable que celle du cinéma ? Y aura-t-il d’autre choix pour Floyd Mooney que de devenir un Blanc célèbre ? Réponse bientôt !

Un album : Sandra Nkaké, Tangerine Moon Wishes

La voix suave et ouatée de Sandra Nkaké accompagnera vos douces nuits et journées pluvieuses dès le 15 septembre, date correspondant à la sortie du 3e album studio de la chanteuse franco-camerounaise : Tangerine Moon Wishes. Un opus onirique, sensuel et incrusté de riffs de flûte traversière mélodieux, de boucles de guitare électrique lancinantes et de ponts aériens. La charismatique Sandra Nkaké nous amène au pays des songes et on succombe facilement à la rêverie avec elle… A écouter en boucle !