article

Fatou Niang – Directrice général adjointe de SOPASEN

Malgré les remarques sexistes des membres de l’équipe de management, Fatou Niang a travaillé dur pour connaître le secteur de la pêche sur les bouts de doigts. Elle a démarré sa carrière professionnelle en tant que jeune attachée commerciale à Amerger Casamance en 1994. Presque dix ans plus tard, à force de motivation, de détermination et de soif de réussir, elle devient directrice générale pour restructurer cette entreprise.

Après le départ de son seul soutien masculin, le directeur général, l’entreprise est rachetée par un groupe international, S.A Eduardo Vieira. Fatou Niang a dû apprendre l’espagnol, l’italien mais aussi l’anglais pour se mettre à  niveau, sans oublier les cours de gestions dans le but d’approfondir ses connaissances.

En 2009, l’opportunité de diriger une deuxième entreprise du groupe se présente à elle. Fatou Niang se retrouve à la tête de Senevisa, une société presque en faillite. Elle a su relever le défi. Mais à l’âge de 45 ans, elle décide de changer de cap pour profiter de sa famille.

Fatou Niang poursuit sa carrière au sein de Sopasen et est vice présidente du groupement des armateurs et industriels de la pêche dans son pays d’origine à 47 ans.