article

Fashion Awards : Adwoa Aboah, élue mannequin de l’année !

Adwoa Aboah

Sa singularité a payé. Le model d’origine ghanéenne, Adwoa Aboah, a été sacré mannequin de l’année aux Fashion Awards de Londres.

Crâne rasé, piercing dentaire, oreilles trouées, regard souvent charbonneux rehaussé d’un trait de liner, sourcils bleached, teint naturel moucheté de taches de rousseur, avec son alliage de grâce et de punk attitude typiquement british, Adwoa Aboah, 25 ans, est un ovni de la scène mode.

adwoa aboah
(c) Vianney Le Caer/AP/SIPA

Une Ghanéo-(Br)it girl

Celle que l’on surnommait il n’y a pas si longtemps « la new face à suivre », est définitivement passée à la vitesse supérieure. 2017 a été son année ! La Britanno-Ghanéenne Adwoa Aboah a été de toutes les cool collaborations. Première cover girl de la nouvelle version du Vogue anglais emmenée par l’Afro-Britannique Edward Enninful, elle a également été castée au mythique calendrier Pirelli pour la version « all black » imaginée par l’Anglais Tim Walker – lequel l’avait déjà shootée pour Vogue Italie – aux côtés de son icône Naomi Campbell. Mais c’est sans compter ses campagnes de choix, allant du géant de la fast fashion suédoise à Dior en passant par Calvin Klein, et ses apparitions fulgurantes sur les podiums lors de fashion weeks internationales – elle a notamment foulé les catwalks pour les poids lourds de la mode comme Marc Jacobs ou Chanel – des éditoriaux de prestige et des contrats en tant qu’égérie beauté. Bref, Adwoa Aboah est sur les staring blocks et fait son marathon de la mode en courant dans les pas de ses aînées.

Adwoa Aboah
Adwoa Aboah en couverture du Vogue anglais, novembre 2017

Une des personnalités de l’industrie de la mode les plus influentes

Déjà, un peu plus tôt dans l’année, elle figurait au classement du business of fashion 500, et comptait donc parmi les personnalités les plus influentes de l’industrie de la mode – qui pèse tout de même 2,4 trillions de dollars.

L’industrie de la mode, Adwoa Aboah la connaît bien. Elle est née dans la fashion potion. Fille de Camillia Lowther, fondatrice de CLM, l’une des agences de mode les plus puissantes, elle a rejoint Storm Model Management à l’âge de 16 ans, a officié comme styliste et directrice artistique, notamment pour Phoebe Philo, avant de s’ériger au statut de top model. Et a assisté la talentueuse make-up artist, Pat McGrath. Un CV bien rempli, sans fausses notes.

Le mannequin de l’année

C’est dans une robe mini à sequins rose pâle et bleu canard, le crâne enrubanné – un look clin d’œil à la une de l’édition britannique de la Bible de la mode – qu’elle est apparue lors de la remise des Fashion Awards qui s’est tenue hier, lundi 4 décembre, au Royal Albert Hall de Londres pour récupérer son trophée. Une cérémonie qui a rendu hommage au designer franco-tunisien, Azzédine Alaïa, disparu récemment. Et à laquelle a évidemment assisté tout le gratin de la mode et de l’entertainment : Naomi, accompagnée de sa mère, Rita Ora, le rappeur britannique Stormzy, les mannequins Jourdan Dunn, Winnie Harlow et Duckie Thot, la créatrice Stella McCartney, Erykah Badu…

adwoa aboah
Adwoa Aboah, via Facebook Fashion Awards

Retrouver la liste complète des lauréats sur le site des Fashion awards