video

L’histoire de la première actrice noire récompensée aux Oscars, bientôt sur les écrans !

Hattie McDaniel

Hattie McDaniel a réussi à se faire un nom durant la ségrégation raciale aux États-Unis. Elle est la première actrice noire à avoir reçu un Oscar pour son rôle dans « Autant en emporte le vent » en 1940. Hollywood lui rendra hommage à travers un biopic.

C’est un parcours inspirant digne d’être raconté à l’écran. Hattie McDaniel, née en 1895 dans le midwest des États-Unis, débute sa carrière dans les années 30. Ses quelques rôles interprétés, son talent de chanteuse et de chroniqueuse à la radio ne suffisent pas à subvenir à ses besoins. L’actrice est alors obligée d’accumuler les petits boulots : cuisinière, serveuse, femme de ménage.

Mais en 1939, Hattie McDaniel joue le rôle de sa vie ! Elle incarne « Mammy », la domestique de Scarlett O’Hara (Vivien Leigh) dans le célèbre film Autant en emporte le vent, adapté du roman de Margaret Mitchell.

Hattie McDaniel
Pinterest

Lors de la 12e édition des Oscars, le 29 février 1940, Hattie McDaniel reçoit l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. En devenant la première actrice noire récompensée de la statuette dorée, Hattie McDaniel marque l’histoire de l’industrie cinématographie à jamais :

« Membres de l’Académie du cinéma, des arts et des sciences, de l’industrie du cinéma et chers invités : c’est l’un des plus beaux moments de ma vie et je veux remercier chacun de ceux qui ont pris part à ma sélection pour l’une de ces récompenses, et pour votre gentillesse. Cela m’a rendue très, très humble. Je le verrai toujours comme un phare m’éclairant dans tout ce que je serai à même d’entreprendre dans l’avenir » avait-elle ainsi déclaré devant le public. Et de poursuivre : « J’espère sincèrement rester à jamais un symbole pour ma communauté et l’industrie cinématographique. Mon cœur est trop plein pour vous décrire mes sentiments, et je vous dirai simplement : merci et que Dieu vous bénisse ». Découvrez la vidéo ici :

« Hattie McDaniel : Black Ambition, White Hollywood  » 

Si le rôle de « Mammy » et l’Oscar remporté ont marqué sa vie, certains l’ont condamné pour avoir toujours accepté de jouer des rôles racialement stéréotypés et d’être – par la suite – mise en lumière à Hollywood.

Près de quatre-vingts ans après cet événement, les producteurs Alysia Allen et Aaron Magnani porteront ce biopic à l’écran basé sur la biographie de Jill Watts, Hattie McDaniel : Black Ambition, White Hollywood , rapporte le site Variety. Comprenez « une ambition noire, une Hollywood blanche » en Français. En tant que femme noire, Hattie McDaniel a souffert de nombreuses discriminations en pleine Amérique ségrégationniste.

Comme tous les acteurs noirs du film, elle n’a pas pu assister à l’avant-première en décembre 1939 en Géorgie, un état alors très ségrégationniste. Quelques temps après, on lui interdisait même l’entrée à la cérémonie des Oscars. A la demande du producteur Victor Fleming, Hattie McDaniel a pu participer à la cérémonie… contrainte de s’asseoir loin du reste de l’équipe.

Le casting du biopic n’a pas encore été communiqué.