video

Quand Shirley Souagnon nous dévoile les coulisses du stand-up français

Shirley Souagnon

Parce qu’elle s’est rendue compte que son métier n’était pas suffisamment connu, l’humoriste française Shirley Souagnon, originaire de la Côte d’Ivoire, a filmé des moments de sa vie durant plusieurs mois, afin de dévoiler l’univers du stand-up.

« En France, on a tendance à considérer le rire comme du divertissement, mais dans le stand-up, la discipline que je pratique, on fait rire pour parler de quelque chose. Il y a un fond à ce que l’on raconte. Ce n’est pas que de l’humour raciste, potache ou basique… Le rire n’est pas forcément que du divertissement, cela peut être également de la réflexion », avait ainsi déclaré à Into The Chic Shirley Souagnon, à l’occasion de son spectacle Mes dernières 60 minutes en France ?.

Cette conception du rire, Shirley Souagnon s’attache à la représenter dans ce documentaire « feel good », entièrement tourné à l’iPhone. La comédienne de 31 ans, toujours coiffée de locks, nous plonge dans l’intimité de son métier et fait connaitre le stress, l’adrénaline et l’excitation qui habitent les humoristes avant de jouer devant le public.

À travers les scènes capturées durant son voyage à Montréal pour le festival Juste pour rire, elle expose les heures de travail, enfermée dans un bureau pour partager leurs blagues, échanger leurs idées et écrire. Shirley Souagnon le rappelle : « On écrit vraiment. Ce n’est pas de l’impro, même si parfois c’est tentant. Très tentant ».

Entourée de noms connus de la profession, tels que Fary, Bérengère Krief, Blanche Gardin, Kyan Khojandi ou encore Sugar Sammy, pour ne citer qu’eux, Shirley Souagnon révèle aussi les doutes et l’hésitation qui peuvent parfois s’emparer d’eux. Il faut travailler et retravailler un texte à chaque fois, chaque mot est pensé et réfléchi.

« Le stand-up n’a aucune frontière ! » 

Si l’humoriste, passée par le Jamel Comedy Club et On n’demande qu’à en rire, a tout appris sur le tas, elle montre à travers sa caméra les techniques d’écriture et les procédés humoristiques les plus classiques des stand-uppers, durant son passage sur le continent noir. Elle y jouait son spectacle Free au Festival du Massa.

« L’Afrique est un continent que j’ai envie de découvrir un peu plus. Je suis née en France donc je n’ai pas la connaissance du continent, ni de mon pays d’origine, la Côte d’Ivoire. J’ai davantage découvert ce pays sur YouTube que sur place », nous avouait-elle alors.

Il semblerait donc que l’humoriste se soit rattrapée depuis ! Dans ce documentaire, on la voit sillonner les routes de Bassam, prête à filmer les humoristes africains formés par les comédiens Roman Frayssinet et Mehdi Bousaidan. Parmi eux, la talentueuse Roukiata Ouedraogo.

« Ce que je retiens de la formation avec eux, c’est que de Abidjan à Montréal, le stand-up n’a aucune frontière ! », conclut Shirley Souagnon.

Découvrez sans plus attendre le documentaire :