video

6 choses à savoir sur Tessa Thompson : une super-héroïne au cinéma

Tessa Thompson

Vue dans « Selma », « Dear White People », « Westworld » ou encore « Creed », Tessa Thompson est une actrice à connaître. Découvrez 6 choses à savoir sur elle.

Dans les séries télévisées (Veronica Mars, Copper, Grey’s Anatomy) comme sur le grand écran, Tessa Thompson se distingue par son jeu d’acteur qui lui vaut d’accéder à des rôles notables très rapidement. Preuve avec le réalisateur Mark Millar qui aimerait la voir incarner sa nouvelle héroïne dans Kick Kass 3.

Élevée au rang des actrices les plus en vogue, Tessa Thompson (34 ans) est également une activiste, membre du collectif Time’s Up.

Elle a décroché le premier rôle féminin de la trilogie Thor

En 2017, Tessa Thompson est à l’affiche de Thor : Ragnarok dans la peau de Valkyrie, un personnage Marvel. Elle endosse l’armure de cette guerrière scandinave représentée comme une femme aux longs cheveux blonds dans la bande dessinée originale.

Un rôle qui lui a valu de nombreux messages racistes. Mais cela ne l’a pas empêchée de se réjouir de cette avancée vers plus de diversité : « Je suis très fière de ce qu’on a fait. Je sais ce que c’est que de grandir et d’aimer ce genre de films et je sais combien c’est important pour une petite fille ou un petit garçon qui me ressemble d’aller voir un film comme Thor (…). Je suis contente de collaborer avec Marvel parce qu’ils se préoccupent de choses comme ça » déclarait-elle lors d’une interview accordée à Philly.

Un film, une récompense

Il n’aura fallu que sept ans après le début de sa carrière pour voir les récompenses tomber. Elle a été distinguée presque à tous les coups ! En 2009, Tessa Thompson remporte l’Award de la meilleure actrice pour son rôle dans le mélodrame Mississippi Damed.

Deux ans plus tard, âgée de 28 ans, elle est honorée aux Black Reel Awards pour son interprétation dans Les Couleurs du destin, un film réalisé par Tyler Perry avec en tête d’affiche Kerry Washington, Thandie Newton ou encore Janet Jackson.

Sans grande surprise, le rôle de l’étudiante africaine-américaine qu’elle jouait dans le film satirique Dear White People n’est pas passé inaperçue. Elle obtient l’Award du meilleur espoir au Gotham Independent Film Awards en 2014. Quelques temps après, c’est trois nominations pour son rôle dans le drame sportif Creed (réalisé par Ryan Coogler à qui l’on doit le film phénomène Black Panther), qui la distingue, dont celle de la meilleure actrice pour un second rôle aux NAACP Image Awards en 2016.

Elle figure dans des clips

Le dernier en date ? Le teaser de « Dirty Computer an emotion picture by Janelle Monáe ». L’interprète de « Tightrope » revient avec un nouvel album après cinq ans d’absence depuis The Electric Lady  en 2013.

La vidéo, diffusée sur Youtube le vendredi 16 février, dévoile les deux actrices, complices, dans un univers de science-fiction où se mêlent violence, boîtes de nuits et drogues.

Tessa Thompson a également participé au clip « Moonlight » de Jay Z. Une vidéo de 7 minutes qui revisite la série culte « Friends » avec un casting 100% noir et dénonce le manque de diversité.

La musique, une histoire de famille

On peut dire que dans sa famille, le talent est héréditaire. D’après le site Philly, son arrière-grand-père, Bobby Ramos, était un directeur musical qui a présenté l’émission Latin Cruise. Son père Marc Anthony Thompson a fondé le collectif d’artiste new-yorkais Chocolate Genius Inc.

Elle-même était membre du groupe Caught a Ghost pendant deux ans et a composé trois chansons pour le film Creed : « Breather », « Shed You » et « Grip », élue meilleure musique au Seattle Film Critics Association en 2016. Il n’est pas impossible d’entendre, à nouveau, sa voix dans Creed 2

Elle est en tête d’affiche d’Annihilation, un film de science-fiction féministe

Sa carrière ne cesse d’évoluer. Cette année, on découvrira Tessa Thompson et quatre autres actrices (Natalie Portman, Jennifer Jason Leigh, Gina Rodriguez, Tuva Novotny) dans ce film adapté du roman éponyme de Jeff VanderMeer. Des rôles principaux entièrement joués par des femmes qui font reculer petit à petit l’Hollywood sexiste dénoncé par les actrices.

Elle supporte Ava Duvernay et les autres réalisatrices

Lors du Festival du film de Sundance durant lequel elle défendait son prochain film – prévu aussi pour 2018-  Sorry to Bother You, Tessa Thompson a également profité de l’occasion pour montrer son soutien aux femmes réalisatrices encore peu nombreuses à Hollywood face à leurs homologues masculins.

Habillée d’un pull rouge marqué des noms «  Ava [Duvernay], Greta [Gerwig], Patty [Jenkins] et Dee [Rees] », elle souhaitait les féliciter pour leurs productions et les combats menés en coulisses pour une représentativité plus importante des femmes.