article

Développement personnel : l’écriture thérapeutique de Céline Mademoiselle

céline mademoiselle

Camerounaise d’origine installée à Bruxelles, Céline Fouda, a.k.a Mademoiselle, a fait du blogging une thérapie. Son livre de développement personnel, Des mots pour un bien, est l’aboutissement de sa quête vers le mieux-être.

Les phrases motivantes de « mentors » et autres citations inspirantes n’ont jamais autant pullulé sur l’Internet que ces dernières années. Idem du côté des rayons développement personnel des librairies, qui ne cessent de gagner du terrain en s’ouvrant aux signatures de stars. Preuve que la quête de l’épanouissement fait de plus en plus partie des préoccupations des individus dans les sociétés modernes. Loin de tout phénomène de starisation, la Camerounaise Céline Mademoiselle, 35 ans, a choisi de coucher son expérience d’abord sur son blog, Céline Mademoiselle, créé en 2011.

Une vérité sans filtre

Inconnue ou presque, celle qui s’est constitué une petite communauté de followers pratique ce que l’on nomme la thérapie par l’écriture. A l’heure où le culte du beau et de la perfection fait partie de la doxa 3.0, Céline Mademoiselle s’inscrit à contre-courant du phénomène en partageant ses joies mais aussi ses peines, sans filtre.

« C’était important pour moi de me dévoiler pour montrer à mes lectrices que derrière les strass et les paillettes du blogging, il se trouve une vraie personne qui leur ressemble, avec un vécu similaire au leur. Bref, une personne réelle ! », explique cette admiratrice de Paulo Coelho, qui s’est également nourrie aux vidéos de youtubeuses américaines axées sur la positive attitude ».

Elle, pour qui le divan du psy n’a eu aucun impact, préfère la méthode dite de l’auto-thérapie. « Les gens ont tendance à dire que sur les réseaux sociaux ce n’est pas la vraie vie. Mais il y a des personnes qui n’ont pas peur de partager leurs cicatrices », détaille-t-elle.

L’effet miroir

Oprah Winfrey avec Ce dont je suis certaine, This is just my face : Try Not to Stare de Gabourey Sidibe, ou encore L’année du oui de Shonda Rhimes, autant de success stories sur fond d’estime de soi qui font rêver. Passée par la case burn-out et la dépression, Céline Mademoiselle nous ramène donc à la réalité. Et ose aborder des problématiques souvent taboues dans la communauté afro.

« En Afrique, montrer sa fragilité, ses sentiments et toute autre forme de traumatisme, signifie qu’on est faibles. Or, je n’ai pas honte d’être passée par des épreuves difficiles, je me sens plus forte aujourd’hui », assure-t-elle. Et de poursuivre : « Le but est de générer chez mes lectrices l’effet miroir pour qu’elles se sentent rassurées ».

L’identification est d’emblée plus accessible.  Ni tout à fait un guide – ce qui n’empêche pas l’auteure de donner quelques leçons de vie – ni vraiment une autobiographie « même si [elle] partage certains pans de [sa] vie, Des Mots pour un bien a plutôt des allures d’essai organisé par thématiques, clés tout à fait subjectives à l’appui et parfois teintées de spiritualité, pour retrouver confiance en soi, apprendre à s’aimer pour mieux aimer les autres et vivre en harmonie avec soi-même et l’environnement dans lequel on vit.

Intersectionnel et universel

Preuve lorsque l’auteure s’exprime sur l’expérience noire dans un monde à dominante blanche, ou encore sur la place des femmes, notamment africaines, dans la société occidentale. « Cela rassure mes lectrices que je parle de mes racines africaines et que j’assume ma différence notamment dans le chapitre sur la recherche d’emploi.

Cette démarche les encourage à s’affirmer », note Céline, qui a aujourd’hui réussi à intégrer une grande banque belge. Parmi les questions également abordées : le travail et l’ambition professionnelle, l’intégration, l’amour et le désir de fonder une famille,  la condition et l’émancipation féminine. Le tout à travers un prisme tantôt intersectionnel tantôt universel.

Loin des lamentations et du discours victimaire, Céline Mademoiselle montre qu’à force de résilience et de travail sur soi, on peut « vivre en paix avec soi-même ».

 

Pour commander des Mots pour un bien, rendez-vous ici.