article

4 choses à savoir sur Bogolo Joy Kenewendo : la plus jeune ministre du Botswana

Bogolo Joy Kenewendo

Véritable exemple d’une jeunesse africaine engagée, Bogolo Joy Kenewendo fait la joie du pays. Il y a quelques jours, elle a été nommée ministre à seulement 30 ans. Découvrez 4 choses à savoir sur elle.

Parmi les 18 membres du nouveau gouvernement du président bostwanais, Mokgweetsi Masisi, Bogolo Joy Kenewendo se distingue premièrement par son prénom. Celui-ci provient du proverbe « Bogolo jwa modimo » qui signifie « La Grandeur de Dieu » : « ça me challenge et à chaque fois que j’entends mon prénom, je reçois comme l’élan d’énergie dont j’ai besoin » a-t-elle révélé au site web Pawafrica.

Et, de l’énergie il lui en a fallu pour accomplir ce parcours – quasiment sans faute –  aussi jeune. Selon le site internet Bostwanayouth, cette économiste de formation née en 1987 vient du village de Motopi situé dans la région de Boteti. Avant d’accéder à la fonction de ministre des Investissements, du Commerce et de l’Industrie, la jeune passionnée a travaillé et ses efforts ont payé !

Bénéficiaire de la bourse Chevening

Cette bourse d’étude décernée aux meilleurs étudiants lui a permis de s’envoler pour le Royaume-Unis, et d’effectuer une maitrise en économie internationale à l’Université du Sussex durant l’année scolaire 2012-2013. Après son passage à l’étranger, l’opportunité de travailler au Ghana s’est présentée à elle. Bogolo Joy Kenewendo est donc retournée sur le continent africain en tant qu’économiste commerciale en rejoignant le ministère du Commerce et de l’Industrie ghanéen.

Bogolo Joy Kenewendo
Via Facebook Bogolo Joy Kenewendo

Engagée pour les femmes

D’après le site Bloomberg, Bogolo Joy Kenewendo – avant son départ pour la Grande Bretagne – a écrit une thèse intitulée « l’accès au crédit pour les entreprises dirigées par des femmes », dans le cadre de son Bachelor en économie obtenu à l’Université du Botswana. Elle a fait de l’autonomisation des femmes l’un de ses combats principaux.

En 2011, elle est sélectionnée pour le Young African Women Leaders – initié par Michelle Obama – pour son projet Molaya Kgosi Trust : un programme axé sur le leadership et le mentorship des femmes que Bogolo Joy Kenewendo a co-fondé.

« Il y a une pauvre représentation des femmes dans les directions et les décisions (…), ce qui parfois retarde ou limite la capacité des filles à rêver. Par ailleurs, l’accès aux femmes qui font des choses incroyables est un peu limité et c’est pour cela qu’on a commencé Molaya Kgosi Trust. Nous voulions créer un espace pour les jeunes femmes afin qu’elles soient encadrées, connectées et orientées. Un espace qui, nous l’espérons, aidera nos prochaines femmes leaders au-delà de leurs rêves » a-t-elle déclaré à Pawafrica.

Déjà connue du peuple

En réalité, Bogolo Joy Kenewendo a déjà écrit l’histoire. En 2016, elle est devenue la plus jeune députée au parlement du Botswana.

I am truly honored to serve this country as your Specially Elected Member of Parliament. I took an oath of allegiance…

Publiée par Bogolo Joy Kenewendo sur lundi 31 octobre 2016

Sa nomination a enflammé la toile

La présence de Bogolo Joy Kenewendo au sein du gouvernement signe l’arrivée de la jeunesse au pouvoir. Une promesse faite par le président botswanais qui s’est engagé à investir dans la jeunesse. Nombreux sont ceux à se réjouir sur les réseaux sociaux !