article

Conseil : Comment créer une campagne de crowdfunding ?

campagne de crowdfunding

Une campagne de crowdfunding, ou de financement participatif, demande une préparation en amont et des efforts conséquents. Découvrez quelques bonnes pratiques afin de créer une campagne efficace.

Lorsque vous ne disposez pas des ressources nécessaires à la réalisation de votre projet professionnel – et non personnel comme l’achat d’une voiture -, une campagne de crowdfunding peut être la solution ! En peu de temps, elle permet de créer une communauté et de savoir si votre idée est prometteuse. Celle-ci sera jugée, appréciée… Un bon moyen de savoir rapidement si votre projet séduit un public.

Il faut que les gens aient envie de vous suivre. Vous devez les embarquer dans cette aventure alors surtout racontez votre idée comme une belle histoire. C’est ce qu’on appelle le storytelling. Expliquez-leur pourquoi et en quoi votre projet est celui qu’il faut financer.

Tout cela demande de l’investissement humain et financier. Pensez à bien anticiper le coût de la campagne de crowdfunding avant de la lancer.

La phase de préparation

Gardez en tête que vous devez créer une dynamique autour de votre campagne de crowdfunding et cela se fait bien avant qu’elle soit en ligne. Pour qu’elle réussisse, donnez-vous à 100% sur le contenu promotionnel préparé en amont. Des mails/newsletters envoyés aux médias, influenceurs ou tout autre acteur susceptible d’être intéressé/concerné par votre projet. Sans oublier les communiqués de presse annonçant le lancement de la campagne et autres posts publiés sur tous vos réseaux.

Enfin, un calendrier ou un planning de communication pour relancer la campagne lorsqu’elle sera en ligne devra être établi à l’avance.

Ce n’est pas parce que les gens aiment votre projet, qu’ils vous donneront de l’argent. Il faut aller les chercher. Cette phase de préparation est primordiale, soignez-la au risque de perdre toutes les contributions. En effet, plusieurs plateformes appliquent le système du « tout ou rien ». Si vous n’atteignez pas la somme demandée, vous perdez tout et vos donateurs se font remboursés.

La phase de création

Normalement, votre projet est parfaitement clair dans votre tête. Mais pour le grand public, vous devez l’expliquer et montrer les meilleures parties afin de leur donner envie de vous suivre. Pour cela, vous devez prendre les bonnes décisions.

  • Choix de la plateforme

Laquelle est la mieux adaptée à votre projet ? Comparez plusieurs plateformes en fonction de leur audience, le type de financement proposé (don, prêt, investissement) ou encore le taux de réussite des campagnes sur la plateforme.

Ciblez la bonne communauté et prenez le temps de bien identifier les plateformes car il en existe des spécialisées. Exemples : Arizuka pour les associations , KissKissBankBank pour l’entrepreneuriat, Ulule pour tout type de projet solidaire ou créatif…

  • Les dates de lancement et fin de la campagne

La durée doit être assez courte pour éviter que la dynamique ne s’essouffle, mais suffisamment longue pour que le plus grand nombre entende parler du projet. Il faut savoir déterminier le bon moment avant de lancer la campagne de crowdfunding.

Pensez bien qu’au début – grâce à la promotion faite en amont – plusieurs personnes contribueront. Vous démarrerez sans doute en trombe et puis vous entrerez dans une phase un peu molle. A ce moment-là, il ne faut pas baisser les bras mais continuer la communication. La campagne repartira, car c’est connu, certains contributeurs arrivent souvent à la dernière minute. Ils préfèrent attendre (presque) la fin pour soutenir un projet et vous permettre donc d’atteindre la somme demandée. Les deux périodes les plus importantes sont le lancement et le « sprint final ». C’est ce qu’on appelle la courbe en U.

  • Vidéo du concept

Pour augmenter vos chances de collecter des fonds, réalisez une vidéo dynamique et impactante expliquant la nature de votre projet. Cette vidéo récapitulative peut séduire davantage qu’un long texte détaillé. Bien sûr, n’oubliez pas les visuels de qualité et le texte (enthousiaste et bien écrit) de présentation de la campagne !

Un montant réaliste

Soyez ambitieuse mais pas gourmande. Rappelez-vous que certaines plateformes de crownfunding fontionnent avec la formule du « tout ou rien ». En fonction de votre réseau personnel et professionnel, c’est-à-dire de votre communauté, définissez le budget exact. Il doit prendre en compte les taxes et parfois certaines commissions des plateformes par exemple.

Avoir une stratégie de communication excellente

Evidemment, durant le temps où la campagne est en ligne, vous communiquez à votre entourage proche – famille, amis, partenaires – c’e sont eux qui constituent votre premier cercle de financement. Faites des relances de mails avec une nouvelle signature qui informe du temps de la campagne, mettez toujours le lien.

Contactez la presse et les blogueurs. Un article ou plusieurs posts présentant votre projet ne font pas de mal.

Partagez sur les réseaux sociaux, communiquez sur l’avancement du projet et remerciez déjà pour ceux qui ont donné.

Vous pouvez mentionner sur Twitter la plateforme que vous avez choisi pour qu’elle vous retweete et vous apporte plus de visibilité.

Pour attirer les contributions, ne négligez surtout pas les contreparties ! Si vous décidez de faire appel aux dons, choisissez de bonnes récompenses à offrir aux contributeurs. Ça les poussera sans doute à participer à la campagne de crowdfunding.

L’après campagne : Tenez au courant la communauté de soutien

Lorsque vous avez atteint la somme souhaitée (parfois le montant initial est même dépassé), annoncez la réussite de la campagne de crowdfunding par le biais de mail, newsletter, posts sur les réseaux sociaux. Ne perdez pas le lien avec vos contributeurs, continuez à leur donner des nouvelles sur l’avancement du projet.

Si votre campagne a échoué et que vous croyez réellement en votre projet, restez motivés car il existe d’autres moyens de le financer.

À lire : Crowdfunding ou business angels, comment se porte le marché du financement en Afrique ?