article

Industrie Africa : l’index de la nouvelle génération de designers africains

industrie africa

Cette nouvelle plateforme recense la crème des designers africains montants. Et risque bien de révolutionner les usages des professionnels du secteur.

Créé par Nisha Kanabar, consultante en stratégie dans le secteur du luxe et du lifestyle – ex Vogue India et Style.com – et Georgia Bobley PopSugar Moyen-Orient, ce Wikipédia des designers africains fraichement lancé, recense plus de 80 créateurs provenant de 24 pays d’Afrique du Nord et subsaharienne.

Parmi eux, l’Ivoirienne Loza Maleombho, le Zimbabwéen Tafadzwa Moyo du label Kidd Hunta, la Sénégalaise Selly Raby Kane, ou encore le Nigérian d’Orange Culture. La plateforme est également ouverte aux créations signées de la diaspora africaine, puisant leur influence en Afrique.

Une vitrine à la Wikipédia

A l’instar d’une page Wikipédia – le chic en plus – chaque designer possède sa fiche d’identité : une biographie, les renseignements pratiques (date de création de la maque, listes des points de ventes, site du créateur ou de la marque et réseaux sociaux), distinctions et récompenses, la localisation de la production, et une galerie photos présentant, par année de collections, les créations. Sans oublier le type d’activités (mode femme/homme; chaussures, bijoux etc.). La plateforme est dotée de champs de recherche par pays, secteurs ou genre (mode homme ou femme).

Une belle vitrine pour ces nouveaux talents de la mode, qui peuvent ainsi être repérés par les professionnels de l’industrie, et facilement contactés.

Vers la création d’une infrastructure

« Industrie Africa est née d’un besoin d’élaborer une infrastructure qui puisse naviguer dans le vaste espace de la mode africaine, et de l’immense talent qui l’anime. Que vous soyez un initié de l’industrie ou un consommateur de marques émergentes, la plus grande question qui revient sans cesse dans l’esprit des gens, c’est : ‘par où commencer’ ? », a expliqué Nisha Kanabar à Forbes.

Une source pour les journalistes spécialisés, les acheteurs internationaux et tout simplement les passionnés de mode.

La plateforme a également été lancée dans le but de créer des synergies à l’intérieur même du continent. L’objectif étant qu’un Nigérian puisse aussi avoir de la visibilité sur ce qui se fait de mieux dans le secteur en Éthiopie, au Sénégal et consorts.

 

Découvrir Industrie Africa ici