article du dossier
Fashion week de Paris : les coups de cœur de la rédac !

Chimamanda Ngozi Adichie, l’inspiration de Dior à la Paris Fashion Week

Dior s'inspire de Chimamanda Ngozi Adichie

Maria Grazia Chiuri, première directrice artistique de la Maison Dior, s’est inspirée de l’icône nigériane du féminisme, Chamamanda Ngozi Adichie, pour sa collection Spring 2017. Une façon de marquer une nouvelle ère.

« We all should be feminist » (Nous devrions tous être féministes), phrase culte de l’auteure nigériane et icône du féminisme, Chimamanda Ngozi Adichie, plaquée sur les t-shirts blancs de deux mannequins sur le catwalk de Dior à la Fashion Week de Paris.

T-shirts dior inspirés de Chimamanda Ngozi Adichie
©Dior

Maria Grazia Chiuri, première directrice artistique de la Maison Dior depuis 70 ans, qui a pris la suite de Christian Dior, Marc Bohan, Gianfranco Ferre, John Galliano et Raf Simon, a misé pour sa collection de prêt-à-porter printemps 2017 sur le féminisme; avec comme inspiration le discours au TEDxEuston talk en 2013 de Chimamanda Ngozi Adichie.

« Je fais tout mon possible pour être attentive et ouverte au monde, pour créer une mode qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui » pouvait-on lire sur une note de Maria Grazia Chiuri à propos du défilé d’après le Washington Post.

Les mannequins ont défilé au son remixé du « We should all be feminist » de Chimamanda Ngozi Adichie. Elle-même assise en front row, l’auteure a pu assister au ballet des tenues inspirées de l’escrime, des jupes en tulle et des tissus aériens, avec une palette tricolore : blanc, noir et rouge.